6 exemples de recommandations de produits E-commerce et comment bien les utiliser

77% des consommateurs ont choisi, recommandé, ou même payé plus pour une marque qui offrait une expérience d’achat personnalisée. Pas vraiment étonnant quand on sait que les expériences d’achat personnalisées sont devenues la norme dans la vente en ligne. Un acheteur veut avoir le coup de coeur pour des articles qui lui correspondent, et se laisser tenter par l’achat de plusieurs d’articles complémentaires alors qu’à la base, il ne voulait en acheter qu’un seul.

On pourrait penser qu’il suffit d’installer tout simplement un module de recommandations de produits, mais leur réelle efficacité dépendra de l’exécution d’une stratégie intelligente et bien huilée.

Voici quelques exemples de recommandations de produits ainsi que quelques bonnes pratiques pour en tirer le meilleur parti.

6 cas pratiques de recommandations de produits pour votre boutique E-commerce

1. Recommandations de produits en page d’accueil

La page d’accueil est un emplacement essentiel pour afficher des recommandations de produits. L’étude de l’Institut Baymard abonde en ce sens en affirmant que 25% de son panel de visiteurs test avait tendance à scroller vers le bas de la page et à visiter la page d’accueil pour avoir un aperçu rapide du catalogue produits du site.

L’objectif : montrer aux acheteurs ce qu’ils veulent (même s’ils ne savent pas encore qu’ils le veulent).

Les nouveaux visiteurs sont évidemment plus difficiles à cerner, puisque vous avez encore besoin de recueillir des données sur leurs comportements. Dans ce cas, la meilleure pratique réside dans le fait de mettre en avant les produits qui génèrent les taux de conversion les plus élevés : les meilleures ventes. Pour les visiteurs de retour sur site, on peut aussi montrer les meilleures ventes, mais seulement en fonction de leurs précédentes recherches sur le site ou leur historique de navigation. Vous pouvez aussi ajouter les articles qu’ils ont récemment visités et les diriger vers des offres spéciales.

Par exemple, La boutique Somfy propose des recommandations basées sur l’historique de navigation en page d’accueil :


Le Drugstore Modern, lui, va surfer sur la tendance en montrant les produits consultés en temps réel

2. Recommandations de produits en page produit

Nous l’avons déjà tous expérimenté : vous naviguez sur un site pour chercher, par exemple, une paire de chaussures de sport basique, et vous finissez par acheter une chaussure de marque plus jeune, plus stylée et plus populaire. Nike, par exemple, encourage à repenser son achat de chaussures potentiel (photo ci-dessous) en faisant miroiter d’autres options plus attrayantes. 

Pour quelle raison ? Parce que les visiteurs qui atterrissent en page produit sont toujours en “mode recherche”. Pendant qu’ils passent en revue les différents articles, il faut profiter de l’occasion pour proposer des alternatives et des produits complémentaires qui soient pertinents dans l’idée de faire respectivement de l’up-selling et du cross-selling. En effet, en 2006, Amazon indiquait que 35% de son chiffre d’affaires résultait de ventes croisées et de ventes incitatives.

Voici quelques stratégies à mettre en place pour obtenir de tels résultats : 

Mettre en place un filtre dynamique d’up-sell pour pousser des articles similaires avec un prix plus élevé pour augmenter le panier moyen. Cela incite le client à poursuivre sa recherche, tout en vous permettant de promouvoir d’autres articles pertinents.

Habitat et Jardin l’a bien compris en affichant des recommandations de produits similaires en page produit :

Pour de la vente croisée, mettez en avant des accessoires moins coûteux en fin de parcours (nous développerons cela plus bas). Ce sont les achats impulsifs et de dernière minute qui se produisent généralement en caisse.

3. Intégrer des recommandations de produits dans votre page de recherche

Anticiper ce que votre client recherche est le must d’un shopping personnalisé. La page de recherche idéale intègre des recommandations intelligentes – comme par exemple des articles que d’autres clients ont déjà vus et achetés pour guider vos acheteurs le long de leur parcours. Petit détail amusant : les recommandations intelligentes sont également incollables en grammaire et peuvent interpréter les termes de recherche incorrects, pour ainsi afficher à la place des recommandations de produit correspondant à des termes similaires. La recherche de recommandations sera d’autant plus simple qu’elle s’affichera en premier plan afin que vos visiteurs puissent rapidement trouver ce qu’ils cherchent.

Le site Sur La Table guide ses clients vers les produits qu’ils souhaitent grâce à cette recherche de recommandations :

4. Recommandations de produits en pages catégorie

Considérez les pages catégorie comme une vitrine attractive pour votre catalogue produits. Vous pouvez afficher vos meilleures ventes dans la catégorie visitée pour inciter les visiteurs à aller plus loin dans la découverte de la catégorie. 

Où placer ce bloc de recommandations de produits ? Nous vous recommandons soit la barre de menu latérale soit en bas de page. Le fait d’ajouter des recommandations en bas de la page est un coup de pouce supplémentaire pour inspirer vos acheteurs, qui auront plus de chances de trouver un article intéressant. Montez le niveau de votre personnalisation d’un cran au dessus en tirant parti des données comportementales et des préférences individuelles de vos acheteurs. Ainsi, vous pourrez afficher les recommandations de produits les plus pertinentes à chacun de vos visiteurs. 

Voulez-vous vraiment séduire un client curieux ? Donnez-lui la possibilité de naviguer simplement au sein des différentes recommandations de produits et de revoir celles qu’il a déjà vues : un élément clé pour acheter sur mobile, où la navigation se doit d’être la plus simple possible pour mieux convertir.

En visitant leur site, la boutique de l’Olympique Lyonnais m’a par exemple suggéré un t-shirt très stylé en rapport avec mon affinité pour les t-shirts à messages :

5. Recommandations en page panier

Cette page est idéale pour faire du cross-selling – le moment idéal pour proposer des articles complémentaires pour compléter l’achat. Ajoutez des recommandations de produits souvent achetés ensemble sur cette page pour augmenter le panier moyen.

Après avoir ajouté d’élégants souliers Derby à mon panier Finsbury, le site me propose des articles pour compléter mon achat :

Si votre client hésite encore, vous pouvez aussi ajouter des recommandations des produits les plus pertinents qu’il a précédemment visités. Avec cette stratégie, jusqu’à 25% des clients qui cliquent sur ces recommandations finissent par acheter cet article (assurez-vous d’exclure les éléments déjà dans en panier).

Des frais d’achats offerts à partir d’un certain montant sont également une bonne offre incitative à l’achat et de pousser des recommandations de produits leur permettant d’atteindre ce montant. Un bon moyen pour vous d’améliorer l’expérience client.

6. Page d’erreur 404 et de rupture de stock

En pleine séance frénétique de shopping, trouver l’article qui vous plaît et atterrir directement en page 404 peut mettre de mauvaise humeur… De nombreuses boutiques en ligne ne parviennent pas à positiver l’expérience d’un atterrissage en page 404. Bien sûr, l’expérience est, de base, très déplaisante, mais au lieu de rediriger vers d’autres pages du site ou afficher un simple message d’erreur, pourquoi ne pas transformer ce désagrément en opportunité? Utilisez plutôt vos pages d’erreurs pour afficher :

  • Les meilleures ventes (pour garder vos acheteurs engagés avec votre top ventes)
  • Leur historique de navigation (à des éléments d’affichage en fonction des interactions de l’acheteur avec des produits)
  • Articles similaires aux produits pour lesquels il a montré de l’intérêt

Le lien vers ce chapeau Big Frank de Goorin est peut être cassé, mais Goorin fait en sorte de proposer des alternatives pertinentes pour détourner l’attention de l’acheteur vers d’autres articles similaires:

L’importance de bien travailler les titres de vos recommandations

Recommander des produits à un client est une chose; la façon dont vous présentez ces c produits à un acheteur en est une autre. Pour augmenter votre panier moyen, envisagez de tester plusieurs titres pour déterminer quels mots / phrases génèrent le plus d’engagement. Voici quelques exemples de personnalisation des meilleurs acteurs E-commerce :

Sephora propose une sélection des meilleurs ventes sous le titre « Coups de Cœur de l’éditeur » pour établir un rapport de confiance avec le client.

Powell’s Books utilise une approche similaire à Sephora en présentant ses top ventes comme «La Sélection du mois ».

Kate Spade promeut ses produits avec un ton effronté, vous pouvez en faire de même si cela correspond à votre image de marque. Pensez à réaliser des A / B tests avec différents titres pour déterminer lequel convertit le mieux

 

3 points clés de Nosto à retenir sur les meilleures pratiques de recommandations de produits

1. 75% d’acheteurs en ligne aguerris s’attendent à vivre une expérience d’achat personnalisée. Faites des attentes de ces acheteurs une priorité
2. Maximiser l’utilisation des recommandations de produits en les incorporant à travers les sections pertinentes de votre site.
3. Les mots comptent : créez des titres attrayants pour faire en sorte que vos recommandations de produits captent l’attention et génèrent de l’engagement.

De longue date, nous constatons à quel point les recommandations de produits sur site sont puissantes (Mad Lady, un autre détaillant alimenté par Nosto, a constaté une amélioration de 90% des conversions grâce aux recommandations uniquement). Vous souhaitez l’appliquer à votre site ? Faites une demande de démo